English    greek
Accueil > Actualités

Actualités


La mission de Dikili Tash lauréate du Grand Prix d’archéologie 2020 de la Fondation Simone & Cino Del Duca – Institut de France

Publié le : 16.06.2020
Dikili Tash lauréat !!!
Dikili Tash lauréat !!!

Le 26 mai 2020, l’Institut de France, qui regroupe les cinq Académies, a annoncé la liste des Grands Prix attribués chaque année sous son patronage, dans le domaines des sciences, des arts ou de l’action sociale. Le prestigieux Grand Prix d’archéologie de la Fondation Simone et Cino Del Duca a été attribué à la mission franco-hellénique de Dikili Tash. Le jury du prix, placé sous la présidence de M. Nicolas Grimal et constitué, dans sa majorité, de membres de l’Académie des Inscriptions et Belles-lettres, distingue ainsi les travaux réalisés et les projets de la mission, tant dans le domaine de la recherche que dans celui de la valorisation.

Cette récompense intervient l’année du centenaire des fouilles à Dikili Tash, puisque c’est en 1920 que Louis Renaudin, au nom de l’Εcole française d’Athènes, y effectua les premiers sondages exploratoires.

 

Consulter la page : Grands prix des fondations de l’Institut de France

Le troisième volume des fouilles Deshayes

Publié le : 16.06.2020

Le troisième et dernier volume (Bulletin de Correspondance Hellénique Supplément 61, 2019) consacré à la publication des fouilles de Jean Deshayes (1961-1975) vient de paraître, sous la direction de René Treuil. Il contient deux chapitres principaux : l’étude des formes et des décors de la céramique du Bronze Ancien et du Bronze Récent par Dimitra Malamidou ; l’étude des maquettes et des figurines du Néolithique Moyen au Bronze Récent par Christina Marangou. Une conclusion générale, par Dimitra Malamidou et René Treuil, met en perspective les résultats acquis et l’évolution des recherches à Dikili Tash. Le volume est illustré par 76 planches de dessins, 22 planches de photographies dont 7 en couleurs.

Consulter la page : Voir la présentation du volume

Début du 4e programme de recherche : la campagne de fouilles 2019

Publié le : 08.06.2020
L'équipe 2019
L'équipe 2019

L’année 2019 a été marquée par la reprise des fouilles à Dikili Tash. Celles-ci s’inscrivent dans un nouveau cycle de recherches, le quatrième depuis 1961. Les institutions de tutelle et les soutiens de ce programme sont les mêmes que ceux du précédent. La première campagne de fouilles s’est déroulée du 1er juillet au 10 août 2019 avec le concours d’une vingtaine de personnes.

Le secteur 7, au sommet du tell, fait l’objet de nouvelles recherches, principalement destinées à identifier l’interface entre les niveaux du Bronze Récent (1500-1100 av. J.-C.) et ceux du Bronze Ancien (3200-2000 av. J.-C.). Le sol d’un bâtiment du Bronze Récent, dont les vestiges s’étendent sur une quinzaine de mètre de longueur, se trouve couvert  de débris architecturaux. Mais son plan n’est pas conservé en raison de nombreuses perturbations postérieures, datant de l’époque byzantine et ottomane, et des fouilles précédentes.

Le secteur 9, nouveau secteur ouvert sur le versant Nord du tell, a pour objectif la fouille et l’étude des premiers niveaux d’occupation du site. Il s’agit de combler une lacune importante, car aucun vestige du premier millénaire néolithique (6400-5500 av. J.-C.) n’a jamais été observé en fouille, ni à Dikili Tash, ni dans la région. Le nouveau secteur (13 x 13 m) a été implanté autour de la carotte C3, qui avait révélé en 2010 l’existence d’une séquence néolithique complète, des environs de 6400 av. J.-C. jusque vers 4200 av. J.-C. La campagne 2019 a été consacrée à nettoyer le secteur de la végétation et à fouiller les colluvions superficielles très riches en fragments du Néolithique Récent II, de l’âge du Bronze et des époques historiques. Parmi les objets recueillis, on note la présence d’une figurine zoomorphe bicéphale comparable à celle découverte dans la maison 1 du secteur 6.

 

Bâtir en terre au Néolithique

Publié le : 27.05.2020
Construction expérimentale d'un four
Construction expérimentale d'un four

Sandra Prévost-Dermarkar présente dans le Bulletin de Correspondance Hellénique 143.1 (2019), p. 1-61, l’approche morpho-technologique appliquée aux vestiges architecturaux en terre à bâtir de Dikili Tash durant le deuxième programme de recherche (1986-2000).

Le recours systématique aux expérimentations a permis de mettre au point plusieurs référentiels et de valider les hypothèses d’interprétation. De nombreux résultats ont été obtenus : la balle a été identifiée parmi les dégraissants végétaux ; certains murs sont construits en torchis sur poteaux jointifs ; des voûtes de four sont érigées par empilement de colombins, etc. L’article est accompagné d’un lexique trilingue (français, grec et anglais) des termes techniques.

Consulter la page : Voir le catalogue des publications de l’EFA :

Un volume de synthèse sur les programmes 2 et 3

Publié le : 27.05.2020
Amphore décorée au graphite (Néolithique Récent II, vers 4300 av. J.-C.)
Amphore décorée au graphite (Néolithique Récent II, vers 4300 av. J.-C.)

Notre équipe a déposé en juin 2018 auprès de la Société Archéologique d’Athènes et de l’Ecole française d’Athènes une monographie de 700 pages qui représente une synthèse des résultats acquis durant les programmes 2 (1986-2000) et 3 (2008-2016). Il s’agit de publier les ensembles de vestiges dont la position stratigraphique et/ou chronologique est relativement assurée dans les différents secteurs fouillés (1 à 7). Pour chacun d’entre eux, on présente les niveaux identifiés, les éléments de datation relative et absolue, ainsi qu’une interprétation, quand celle-ci est possible. Les carottages et les investigations paléoenvironnementales font l’objet d’un chapitre séparé, ainsi que les 136 datations absolues désormais disponibles pour le site.

Ce volume, édité avec l’aide de l’Institute for Aegean Prehistory (INSTAP) et de la société RAYCAP (Drama, Grèce), se trouve actuellement sous presse.

Un niveau du Néolithique/Chalcolithique Final (fin du 5e-début du 4e millénaire av. J.-C.) découvert dans le secteur 6

Publié le : 25.05.2020
Tasse décorée au graphite (Néolithique Final, vers 4000 av. J.-C.)
Tasse décorée au graphite (Néolithique Final, vers 4000 av. J.-C.)

Zoï Tsirtsoni et Dimitra Malamidou présentent dans le Bulletin de Correspondance Hellénique 139-140.2 (2016), p. 487-541, une nouvelle phase d’occupation mise en évidence par les fouilles de 2013 dans le secteur 6.

Les constructions identifiées, deux fosses et un sol, se trouvent dans une position stratigraphique intermédiaire entre la couche de destruction du Néolithique Récent II et les aménagements attribués au début du Bronze Ancien.

La céramique associée à ces constructions, près de 80 vases ou fragments, trouve des parallèles sur des sites de Thasos et des Rhodopes dans des niveaux du Néolithique/Chalcolithique Final. Les datations absolues permettent de placer cette nouvelle phase aux environs de 4000 av. J.-C.

 

Consulter la page : Lire l’article en ligne


> Voir les actualités archivées
separateur
separateur

illustrations
Dernière mise à jour : 16/06/2020